[Bilan] La vie a le sens de l'humour

Si on m’avait dit, il y a un an, que j’en serai là, je pense que j’aurais ri. La vie a le sens de l’humour.

Cela fait un an, un peu plus, si l’on compte depuis ce matin de juillet un peu brumeux dans lequel j’ai pris le train, le coeur gros.
Le coeur gros après un garçon.

Et me revoilà, encore emmêlée dans des trains, à vivre une vie tellement différente de celle d’avant que je ne me suis pas reconnue sur les photos…
C’est comme si j’avais muté, et finalement apprivoisé ma nouvelle peau. Je cours moins, sauf dans les gares. Je n’ai plus les mêmes peurs.

L’année qui vient de s’écouler m’aura appris deux choses : que j’étais tout à fait incapable de vivre loin des gens que j’aimais et que ces gens-là, il ne fallait pas repousser aux calendes grecques de leur montrer qu’on tient à eux. Il faut le dire tant qu’on a cette certitude-là, qu’on les aime, qu’on est heureux de les voir, parce que personne ne sait ce qu’il peut advenir.

Voilà. Et cette dernière leçon, c’est des grands yeux de ma grand-mère que je la tiens. Dans cet être chétif et malade, il ne reste que de l’amour, qui s’est accroché à elle, obstinément, et qui l’a accompagné jusqu’à la fin.

Je me suis posé la question : cette grand-mère que je croyais éternelle, quelle est la dernière fois que je lui ai prouvé que je l’aimais ? J’ai procrastiné. « Oh, je l’appellerai demain, va ».
Bien sûr qu’on ne pense pas à la maladie et à toutes ces choses tristes quand on fait des misères à ses grand-parents et qu’on a dix ans, mais entre mes dix et mes vingt-quatre ans, il y a eu de la marge.
Revenir de la maison de retraite avec ce sentiment d’avoir été une ingrate m’a secoué les puces.
Parce que ça ne vaut pas que pour elle.

J’ai vingt-quatre ans. Tout cela est passé bien trop vite. Je suis toujours une toute petite fille. Ou un éléphant dans un magasin de porcelaine. Une fille qui ne connaît que trop la grande valeur de ceux qu’elle a autour d’elle, et qui ne bouge pas de peur de tout casser.
Il me reste encore tout à apprendre, mais il me semble que ça vaut le coup.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *